AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pub

Partagez | 
 

 Quel instrument pour un amateur isolé ?

Aller en bas 
AuteurMessage
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 16 Mar 2009 - 11:09

Je ai lu récemment un post de Adam précisant combien le C8, cité à titre d'exemple, restait hors de porté d'un tunisien Sad . Comme beaucoup, je n'ai acquis mon matériel que par étapes aussi une question pertinante (de mon point de vue) se pose alors : quel budget consacrer à cette passion Shocked ?
Y répondre avec précision reviendrait à ne traiter qu'un cas aussi je trouve mieux d'examiner les possibilités par tranches budgétaires. Par exemple que puis-je avoir pour :
- 150 DT Surprised
- 300 DT Laughing
- 800 DT Razz
- 1500 DT bounce Very Happy santa
Je m'arrête là car avec cette somme, il y a vraiment de quoi faire ... Voilà, je vais chercher dans mon petit coin et vous faire part du résultat.
Surtout, n'allez pas croire que, parce que l'amateur est européen, le problème change : non c'est le même ; tout au plus peut-on penser qu'il lui sera plus aisé de s'informer ... Et encore ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrophil
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 60
Localisation : Province de Québec - Canada
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 16 Mar 2009 - 12:20

J'ai vu que 100 DT faisaient ce jour 87$ canadiens. Ce n'est vraiment pas grand chose pour l'acquisition d'un instrument d'observation... Peut-être est-ce suffisant pour une modeste paire de jumelles? Mais avec des jumelles, on découvre déjà plein de choses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 16 Mar 2009 - 13:29

Mais, une paire de jumelles EST un instrument d'observation. C'est même indispensable (à mes yeux). Posséder une paire de 7x50 permet de découvrir le ciel ou d'y chercher des objets particuliers exigeant un très faible grossissement comme les comètes. Et que dire d'un tel instrument sous un excellent ciel lorsqu'il est pointé vers ngc7000 (ne pas hésiter à y adjoindre deux filtres passe bande en 2 pouces) : "ça y est je l'ai vu" !
Donc oui, pour 100DT on a une bonne paire de 7x50.
Choisir du simple et du solide, on les garde à vie.

Nota : pour 200 DT, départ France, on a une excellente paire de Kepler 10x60 : elles sont encore suffisamment légères et offrent un bon piqué.

PS j'ai pris l'exemple de NGC7000 car peu d'amateurs l'on vraiment vu (comme les Dentelles, M33 ... et bien d'autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrophil
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 60
Localisation : Province de Québec - Canada
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 16 Mar 2009 - 13:36

N'y a t'il pas en Tunisie ce que l'on nomme ici au Québec des "brocantes", des "marchés aux puces", voir des magasins de surplus? On y trouve bien souvent des paires de jumelles bon marché, voir des lentilles pouvant servir à réaliser un petit réfracteur. Je connais même des amateurs qui on fait leur miroir de télescope à partir de hublot de bâteau de pêche! Comme quoi, avec un peu d'attention et de patience, il est possible de se procurer un instrument d'observation pour pas si cher que cela!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 54
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 16 Mar 2009 - 14:38

Merci ndesprez d'avoir pensé à aborder ce sujet que je trouve très positif et très important.
Je vais y ajouter une autre tranche budgétaire, celle entre zéro et 100 DT.
Pour celle-ci je vais vous parler d'une expérience personnelle.
Il y a 22 ans j'avais créé un club d'astronomie dans la banlieue nord de Tunis qui s'appelait "The Night Eagles". Nous n'avions aucun télescope, aucune lunette, même pas de jumelles. Alors nous nous sommes fixé les champs d'activité et d'étude suivants :
  • étude des météores (devenue presque une spécialité),
  • étude des étoiles variables visibles à l'œil nu,
  • l'astrométrie,
  • l'astronomie de position et la mécanique céleste,
  • l'histoire de l'astronomie et l'archéo-astronomie,

Nous en gardons tous de très bons souvenirs de cette période.

Et voici quelques photos de souvenirs.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 16 Mar 2009 - 15:45

Arf, la dernière photo est la meilleure : le plus important dans l'astro, c'est l'humain ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrophil
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 60
Localisation : Province de Québec - Canada
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 16 Mar 2009 - 21:23

C'est bien vrai, car d'ailleurs sans humain...pas d'astro! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 54
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Mar 17 Mar 2009 - 8:21

Les deux dernières photos ont été prises lors d'une de nos nombreuses sorties. Nous avions pris l'habitude de faire des sorties vers des endroits loin des pollutions lumineuses (bois, forêts, désert, etc.) et nous installions un bivouac avec tout le tralala d'un camp scout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Jeu 19 Mar 2009 - 17:34

Pour 300 DT Smile

Je vais parler départ Europe, puisque peu de magasins proposent ce matériel si j'ai bien compris. C'est le budget typique du débutant souhaitant disposer de son matériel. Il y a bien longtemps nous avions accès pour cette somme à une bonne lunette de 50 à 60 mm sur une monture azimutale. Aujourd'hui, on trouve déjà le génial Newton 114/900 bounce . Attention surtout à ne pas acheter un 114 ou 115/1000 : il s'agit presque toujours d'une optique à miroir sphérique incluant une Barlow à demeure (on le reconnais facilement parce qu'il est très court) et ce n'est pas bon (mais alors vraiment pas bon Evil or Very Mad ).
Donc je disais : 114 (ou 115) / 900 sur monture équatoriale motorisable.
Pour les amateurs de lunettes (je rappelle que les lunettes ne se décollimatent quasiment jamais) car dans ces diamètres elles sont encore pas trop chères, on accède à une 70/900 sur monture EQ2 motorisable. C'est une Skywatcher. Une 90/1250 sur EQ1 est au même prix. Ces matériels évolueront facilement vers la webcam en planétaire (pour le Newton, faudra bien maîtriser la collimation). Pour info (mais je vous le déconseille comme instrument principal) c'est également le budget nécessaire à l'acquisition à un petit Maksutov-Cassegrain.

Voilà pour les budgets TRES raisonnables. Il conviendra de compléter son instrument afin de disposer d'un oculaire de focale donnant un grossissement égal au septieme du diametre de l'objectif exprimé en mm, un autre égal à D/1 et un dernier égal à 2D. Par la suite, on peut avec pertinence, envisager la motorisation en AD de la monture.
clown clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Dim 22 Mar 2009 - 19:23

Je poursuis mes petites recherches avec un budget de 800 DT (toujours départ Europe). Là, ça devient vraiment sérieux. En lunette, on accède au diamêtre 120 mm malheureusement toujours avec un objectif achromatique (ce qui n'est pas forcément un défaut si le rapport f/D reste supérieur à 8 ). Coté Dobson, on trouve un 200 mm pour 630 DT (à comparer avec le prix d'un C8 ... ), un 254 mm soit 10" pour 856 DT. Je crois que c'est là que se situe pour vous, la nouveauté. Voici une photo :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 54
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 23 Mar 2009 - 7:10

Je ne vois pas la photo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 23 Mar 2009 - 9:25

Pourtant elle est bien là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 54
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 23 Mar 2009 - 9:43

ndesprez a écrit:
Pourtant elle est bien là.

Désolais ndesprez, je ne l'avais pas vu ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Lun 23 Mar 2009 - 10:40

Il n'y a pas de mal, ne soit pas désolé ! Pour être complet il faudrait préciser quel budget un amateur consent-il pour assouvir sa passion. Ici la grande majorité (les 3/4) y consacre moins de 800 DT ensuite il n'y a plus de limite : disons pour faire simple que l'étape suivante reste en deçà de 8000 DT (quelques milliers d'amateurs tout de même). Demeurent je pense mais c'est alors plus une affaire d'intuition que de décompte, peut-être moins de 1000 exigents qui dépensent encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Ven 27 Mar 2009 - 8:42

Voyons pour 1500 DT départ Europe. Ce budget ouvre de nombreuses portes. C'est typiquement un très bon début pour un isolé et un bon début pour un club. On accède enfin à l'imagerie longue pose (du moins le matériel le permettra un jour ...).
C'est le premier prix d'une lunette apochromatique ! Soit une 80ED sur une monture EQ5 motorisée. Personnellement je retiendrai un instrument plus petit (genre scopos 66) sur une monture plus élaborée genre HEQ5 pro. En photo, l'important c'est la monture !
En visuel pur, on accède au Dobson de 300 mm ! Un Kepler GSO, et il reste quelques DT ...
Pour un instrument plus polyvalent, je pencherai pour un Newton de 200 sur monture HEQ5 : ça passe tout juste.

Je vais maintenant tenter de résumer ma pensée en commençant par le plus facile : le visuel.
Indéniablement, je retiendrai un gros Dobson. En visuel, c'est le diamètre qui compte ! Je le complèterai par un bon oculaire grand champ (environs 70°) de faible grossissement offrant une pupille de sortie inférieure à 6. A cet oculaire, je joindrai un filtre UHC. Un autre oculaire offrant le grossissement résolvant complèterait le premier. Je considère le reste comme secondaire.

En photo, le problème reste simple : une lunette apochromatique.
Je privilégierai la monture, c'est le point capital. Le minimum serait une HEQ5 motorisée deux axes. Une petite apo de 66 mm pour 380 à 400 mm de focale sera parfaite et recevra avec bonheur un imageur genre Canon (hors budget) parfait pour les grands champs. Là, il y a de quoi s'occuper ... En complément je tiendrai compte de la pollution et acquiérai un filtre genre Deepsky. Ultérieurement j'envisagerai le défiltrage de l'APN.

Pour rester polyvalent ... Je coince ! Le bon à tout est souvent le bon à ... Rien ! Non, à titre isolé, je ne tomberai pas dans ce piège consistant à sacrifier la qualité voir l'excellence (là c'est un peu fort, j'en conviens) sur un point donné pour accéder médiocrement à l'ensemble du ciel. Vous l'avez deviné, je possède plusieurs instruments.

Voilà, je vous ai donné mon point de vue. Avez vous remarqué que je ne parle pas de SC ? Enfin, il faut compter avec le marché de l'occasion. Pour ma part, j'en profite parfois. Un oculaire s'achète facilement d'occasion : il ne nécessite pas de SAV ! Ce raisonnement s'applique égaleemnt à un Newton, une lunette ... Pas à une monture motorisée Goto ! Enfin, c'est mon point de vue. J'en termine en vous souhaitant de bonnes observations à tous. bounce bounce

clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 54
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Ven 27 Mar 2009 - 11:40

Bravo ndesprez !
Je trouve ton étude vraiment assez méthodique et très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Ven 27 Mar 2009 - 15:07

Je te remercie Adam. Je vais, si tu veux bien, te raconter mon histoire face aux instruments (sinon, hop, un clic et tu regardes où tu veux Smile ) :
- j'ai acheté mon premier, un Newton 200/800, sur les conseils d'un amateur éclairé. Il m'a ouvert le ciel profond : un vrai régal. Very Happy
- j'ai acquis ensuite une lunette achromatique, une 70/720. Rien à dire, que du bonheur. A ce rapport f/D, le chromatisme est maitrisable. Surprised
- ma première erreur fut une lunette achro de 127 : qualité optique et mécanique à revoir. Je l'ai conservée pour montrer ce qu'il ne faut surtout pas acheter. Evil or Very Mad
- pour les animations en séance publique, j'ai opté pour un Nexstar 11. Le diamêtre et le goto sont un vrai plaisir ; question photo, il y a mieux. Smile
- bien des années après, j'ai acheté une lunette de grande qualité pour la photo. Malgré son diamètre modeste, 102 mm, c'est un apochromat de haute volée et je suis comblé. Very Happy Very Happy
- pour voyager, il me fallait plus léger, plus petit : j'ai retenu une apo de 66mm qui me satisfait. Very Happy
- ma seconde erreur fut un Dobson de 400 mm : je suis trop habitué aux montures allemandes et sa manoeuvre ne me convenait pas : je m'en suis séparé. Evil or Very Mad
-dès mon premier instrument, j'ai acheté une paire de jumelles 7x50. Elles sont légères, compactes, bref je les utilise toujours. Very Happy
-attiré par le gros diamètre, je me suis offert une paire de 20x80 : trop lourd, trop ... Je m'en suis séparé. Twisted Evil
-pour les cieux particulièrement purs comme le sud de Douz, j'utilise des 10x60 : c'est carrément superbe ! Razz

Oui, il faut réfléchir, il faut aussi essayer quand on le peut. Il m'a fallu plus de vingt ans pour ne plus craquer devant la mode, le gros diamètre dont on n'a pas besoin, le ... Alors si mon propos insite à la réflexion, je serai comblé. clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firas Ammous



Nombre de messages : 110
Age : 27
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Ven 27 Mar 2009 - 20:52

Par quelles téléscopes on peut observer des nébuleuses?des cometes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrophil
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 60
Localisation : Province de Québec - Canada
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Ven 27 Mar 2009 - 21:14

Firas Ammous a écrit:
Par quelles téléscopes on peut observer des nébuleuses?des cometes?

Cela dépend un peu de ce que tu entends par "observer". Si c'est pour les voir vraiment de manière TRÈS satisfaisante, le diamètre instrumental est important. Plus il est grand, plus il captera de lumière. Mais un grand instument est cher et peu maniable. Par contre, tu peux déjà avoir un aperçu des nébuleuses (comme M42 d'Orion par exemple, des galaxies (comme M 31 d'Andromède) des amas globulaires (comme M 13 d'Hercule) des astéroides assez brillants (Cérès, Pallas, Vesta,) et des comètes assez lumineuses avec...une simple paire de jumelles (des 8x40 part exemple) ou une longue vue terrestre. C'est ainsi que j''ai débuté en...1971 (plus quelques autres bricolages maison!). Mais si tu disposes d'un instrument plus performant, c'est assurément tout autre chose... A mon avis, un télescope de 200mm (bien moins cher qu'une lunette de 100mm!) est l'instrument idéal pour voir énormément de choses! De plus, s'il est monté en équatorial, il peut alors être utilisable en imagerie électronique ou en photo. Ce qui ouvre des perspectives immenses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 65
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   Sam 28 Mar 2009 - 8:02

Oui, tout dépend de la signification exacte de "voir". Comme l'écrit Astrophil, on voit avec tous les diamètres ce qui ne veut pas dire que l'on soit satisfait de ce que l'on voit. Il faut raisonner, faire des choix. Je prends un exemple : si tu possèdes un APN et que ton club a une monture VIXEN GP (à l'image de ce que j'ai vu à Djerba) alors il te manque une petite apo pour faire de l'imagerie puisque tout le reste est gratuit. Certe, tu ne feras que des photos mais quelles photos !
A l'inverse, si tu veux VOIR au sens premier du terme alors c'est le diamêtre qu'il faut privilégier et le Dobson s'impose alors (le plus gros possible avec ton budget).
L'erreur serait de penser qu'un matériel est bon parce qu'il rentre dans ton budget ou de rêver d'un instrument idéal comme un téléscope à vil prix de gros diamètre, léger et maniable, capable de prouesses en visuel comme en photo sur le ciel profond ou les planètes : si cela existait, nous le saurions et son fabricant deviendrait rapidement très riche ...

Je te propose d'illustrer cette discution qui devient fort interessante bounce . Je pose une question, tu choisis (1) la réponse en fonction de tes goûts et/ou de tes aspirations et nous tentons tous de t'orienter vers un instrument en justifiant d'un avis motivé. Cool
1ère question : préfères tu l'observation visuelle ou la photo ?

(1) choisir c'est trancher, ce n'est pas tout vouloir à la fois (ça c'est rêver)
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel instrument pour un amateur isolé ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel instrument pour un amateur isolé ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 1er forum d'astronomie en Tunisie :: Culture astronomique-
Sauter vers: