AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pub

Partagez | 
 

 Tout est relatif

Aller en bas 
AuteurMessage
Astroo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1428
Age : 34
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Tout est relatif   Ven 26 Fév 2010 - 16:59

Dans un roman écrit par Amin Maalouf, intitulé "Samarcande", l'héroïne se trouve être Omar Khayyam, parmis ces exploits et contributions à la science , on lui attribut la réforme du calendrier jelaléen qui semble être plus précis que celui Grégorien.

Appellé aussi Calendrier persan, établie au XI siècle, ce dernier comporte des éléments de base assez interessants et semble être plus logique, plus objectif, plus "universel" et par dessus tout plus précis que celui utilisé actuellement (grégorien ajusté)

encore Wikipedia pour les explications : http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_persan

à la lecture des ajustements apportés au calendrier grégorien, j'apprend que l'année tropique se raccourcie d' 1/2 seconde par siècle Smile et que la durée du jour sidéral s'allonge de 1,64 ms par siècle Smile Smile.
Mais celà n'a rien à avoir avec les imperfections des calendriers (vu l'échelle d'erreur)

Pour le moment notre années comporte 365,24219 jours (à peu près), l'application de la journée bissextile attribue à l'année 365,25 jours, ce qui nous donne 8 jours de décalage par millénaire.

Il y a un trou de 11 jour dans l'histoire avec ce calendrier; le passage immédiat du jeudi 4 octobre 1582 au vendredi 15 octobre 1582, celà a servi à rattrapper le décalage accumulé à travers les siècles. scratch
C'est pour ça qu'on a rajouter un cycle de 400 ans, voici donc la définition d'une année bissextile :
- doit être divisible par 4 mais non divisible par 100, ou bien divislble par 400.
Avec cette dernière, on se retrouve avec une année de 365,2425 jours, un excès de 3 jours en 10 000 ans.

Revenant à celui de notre ami Omar, qui utilise un cycle de 2820 ans assez complexe, qui nous renvoi une durée de 365,242199 jours pour l'année, soit un excès d'un jour en 2 millions d'années. cyclops

Enfin de compte les persans doivent avoir plus de notions en mécanique céleste que d'autres : le passage à la nouvelle années dépend du passage du soleil au point vernal. On le fête le jour même, si c'est avant midi (heure locale) , sinon le jour suivant. (pour "midi" je ne suis pas encore sur, si c'est par rapport à l'heur locale, ou bien au temps universel, à confirmer...)

Tout cela n'a rien à avoir avec un "benchmark" entre calendriers ou bien de civilisations, mais plutôt par rapport à des questions ( comme toujours) que je me pose sur la définition du temps, plus exactement La Seconde.

La division du jour actuelle est celle des mésopotamiens, avec la fameuse base de 60 qu'ils utilisent en calcul.
Enfin de compte la "seconde" au fil du temps n'a jamais était "fixe", vu que sa durée dépend de la durée de l'année.

En 1956 on l'a défini comme une fraction de 1/31 566 925,9747 de l'année tropique 1900 (il faut être un sacré archiviste). study

Ce qui a poussé les scientifiques à chercher une base "invariable" à travers le temps; depuis 1967 sa durée se définie comme la suivante (extrait wikipedia)

La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins F=3 et F=4 de l’état fondamental 6S½ de l’atome de césium 133.

De là, on défini le mètre à partir de la vitesse de la lumière, qui vient définir toutes les unitées de mesure, de surface et de volume, à leur tour ils établissent avec la Seconde la définition du Kg. Suivra le Newton (force), pour passer à la Constante Gravitationelle (la "constante" de dieu) Smile

Qu'arrivera t il dans l'histoire de la science le jour où on découvre que cette transition entre les niveaux de l'atome de césium est encore une fonction d'une variable qui n'est pas "constante" ?

Peut-être que la notion de "constant" n'existe pas dans la nature, tout est variable, mais notre vision cartésienne demande toujours un support de comparaison et souhaite qu'il soit qq part "constant"...
Jusque là, on n'a pas encore parler de la déformation du temps ni celle des dimension. Mamma Mia !!!!

D'ailleurs, comment savoir que qq chose est constant ? c'est simple, il faut le mesurer et le recontroler, mais comment savoir que l'outil de mesure ou de contrôle est lui même constant...??? scratch Il faut le mesure avec un autre... nous voilà dans une boucle sans fin qui explique que le concept de la constance est completement absurde.

PS: je me demande ce qu'on m'a mis dans l'a3ssida.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrophil
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 60
Localisation : Province de Québec - Canada
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Tout est relatif   Ven 26 Fév 2010 - 20:40

Il n'y a que quelque chose de constant, c'est le prénom! (Constant) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stella

avatar

Nombre de messages : 720
Age : 41
Localisation : tunis
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: Tout est relatif   Sam 27 Fév 2010 - 8:18

Bonjour tout le monde!
Max je suis impressionnée par ces chiffres!Au delà de la dimension objective du temps, cette variable demeure encore mystérieuse.Ce qui peut paraitre une seconde chez certains, peut s'éterniser chez d'autres... Même la physique quantique a son mot à dire; la mesure d'une entité peut la changer, cette fameuse incertitude.Einstein l'a bien compris...
On essaie de dompter cette variable, la quantifier et la comprendre , mais on y arrive à peine...
"Oh temps! suspends ton vol et laisse nous heureux, oh temps suspends ton vol, va voir les malheureux."Lamartine.
Ce à quoi Kant a répliqué:"combien de temps le temps va suspendre son temps?"
Sur ce je vous souhaite une bonne journée, mon patient m'attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout est relatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout est relatif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 1er forum d'astronomie en Tunisie :: Culture astronomique-
Sauter vers: